Quel rameur pour se muscler ?

Le rameur est un appareil de fitness réputé pour ses nombreux mérites, ce qui explique sa présence dans plusieurs salles de sports. Pour se muscler, c’est un excellent allié, car il permet de solliciter presque tous les muscles du corps. Notons toutefois qu’il existe différents types de rameurs. La question est : quel appareil faut-il choisir pour se muscler ? Dire que n’importe quel rameur ferait l’affaire n’est pas complètement faux. Cela dit, si vous avez un objectif précis, il va falloir sélectionner avec soin l’appareil à utiliser. En effet, chaque type de rameur a ses propres caractéristiques et il faut bien les connaître pour pouvoir identifier l’équipement de fitness idéal.

Le rameur à tirage central

Le rameur à tirage central, comme son nom l’indique, comporte une seule poignée située au milieu. C’est l’appareil le plus utilisé en salle de musculation. A part son côté silencieux, cette machine de sport permet de travailler plusieurs muscles. Il est idéal pour faire des entraînements intensifs. Il s’agit donc d’un appareil plutôt professionnel mais accessible également pour les débutants. Découvrez les muscles à travailler avec ce rameur !

La sangle abdominale

Avoir un ventre bien plat ou en plaquette de chocolat, c’est un réel objectif pour beaucoup de gens. Pour travailler les différents muscles de la sangle abdominale, le rameur à tirage central est l’appareil à privilégier. En effet, certains mouvements réalisés via cette machine permettent de cibler les érecteurs du rachis. C’est un groupe musculaire ayant surtout pour fonction d’équilibrer le bas du dos.

Les obliques qui se trouvent sur le côté de l’abdomen ainsi que les abdominaux sont aussi travaillés lorsque vous ramez à bord de ce simulateur d’aviron d’appartement.

Les muscles du bas du corps

Pour renforcer les muscles du bas du corps, il faut également miser sur le rameur à tirage central. Ces muscles soutiennent le haut du corps et permettent de garder l’équilibre. Chaque fois que vous effectuez un coup de rame, les fessiers sont sollicités, ce qui vous permet de les muscler. Lorsque vous avez les genoux pliés pour ensuite retrouver la position initiale, les muscles des jambes sont sollicités.

Notons aussi que ce rameur d’appartement est un excellent allié pour se muscler les cuisses. Ce sont les plus grands muscles du bas du corps. Ils sont sollicités lorsque vous ramez ou lorsque vous revenez à la position de base. Les mouvements accomplis durant l’exercice permettent également de renforcer les mollets.

Les muscles du dos

Les exercices de musculation réalisés sur un rameur permettent également de renforcer les muscles du dos. En effet, lorsque vous tirez sur les poignées, vous sollicitez le grand dorsal, le muscle qui couvre le dos. Les mêmes mouvements permettent aussi de cibler les trapèzes. Ce sont les muscles ayant pour charge de réguler les mouvements du cou et des omoplates. Les mouvements permettent aussi de travailler les rhomboïdes. Ce sont des muscles se trouvant entre la colonne vertébrale et les omoplates.

Un des plus grands bienfaits du rameur d’appartement, c’est qu’il va aider les personnes ayant le dos courbé à retrouver une bonne posture et à ne pas avoir un dos voûté plus tard. De plus, il ne faut pas oublier que ramer permet de travailler l’endurance, donc de travailler le cœur.

Le rameur scandinave

Appelé également rameur vertical, le rameur scandinave fait partie des appareils de musculation les plus connus et probablement les plus présents dans nombreux greniers.

Quels sont les muscles sollicités ? Il faut citer en premier lieu les quadriceps, les muscles des jambes ou ischio-jambiers, les abdominaux ainsi que les mollets. Le grand fessier est aussi très sollicité. Si vous voulez avoir une fesse galbée et bien rebondie, n’hésitez pas à vous entraîner avec un rameur scandinave de façon régulière. Le rameur à tirage vertical permet également de muscler ou de tonifier le dos et les épaules.

L’atout de cet équipement, c’est que l’utilisateur peut régler l’intensité de l’effort en fonction de sa condition physique et de son objectif. En outre, c’est un allié de taille pour les personnes qui souhaitent perdre du poids. Un entraînement régulier avec un rameur scandinave permet de brûler des calories. En ajout à tout cela, c’est l’appareil à adopter pour la rééducation. Il en est de même si vous devez faire de la musculation pour des raisons de santé.

Malgré quelques points fort comme un encombrement minimum et une résistance qui ne génère pas de bruit, nous ne conseillons pas ce type de rameur pour faire un vrai travail de développement musculaire ou cardio-training.

Le rameur à tirage horizontal

Le rameur à tirage à translation horizontale a plusieurs points communs avec le rameur scandinave. La différence, c’est que les mouvements des rames sont croisés. Il s’agit d’un appareil efficace pour travailler l’ensemble du corps. Il suffit de bien synchroniser le corps pour obtenir le résultat escompté. Parmi les muscles ciblés, il y a les épaules, les cuisses, les mollets et la ceinture abdominale.

Notons toutefois que le rameur à translation horizontale ne convient pas aux personnes de grande taille. Il ne peut pas aussi répondre aux besoins des grands sportifs qui veulent faire un exercice de musculation intense. Préférez le rameur à tirage central pour améliorer votre musculature.

Qu’en est-il du rameur à choisir pour muscler les bras ?

En réalité, tous les rameurs permettent de travailler les muscles des bras. En effet, le fait de manier les poignées, qu’elles soient verticales, à translation horizontale ou à tirage central permet de cibler les deltoïdes. Ce sont des muscles situés dans les épaules et ils sont sollicités lorsque vous donnez des coups de rame. Au moment où vous relâchez les épaules et que vous commencez à tendre les bras, ce sont les triceps qui sont travaillés.

Enfin, lorsque vous pliez les bras pour ramener les poignées vers vous, vous allez cibler les biceps. Ce sont les muscles situés entre le coude et l’épaule. Pour avoir des bras bien fermes et musclés donc, vous pouvez opter pour n’importe quel type de rameur. Il suffit de ramer pour les raffermir.

Notons que le rameur peut devenir laçant s’il n’est pas accompagner d’un programme d’entraînement. Un programme d’entraînement rameur vous permettra de rendre votre séance ludique et diversifiée. Avec une bonne planification et un support vidéo vous trouverez chaque jour la motivation de monter sur votre rameur et d’effectuer votre session.

Ameliorer chrono rameur

Les caractéristiques du rameur à privilégier

Le marché propose toute une gamme de rameurs d’appartement. En matière de travail musculaire, il existe des appareils qui peuvent mieux vous aider à atteindre votre objectif. Avant l’achat donc, il faut surtout bien connaître les caractéristiques de l’équipement de fitness. Vous pouvez ainsi trouver le modèle idéal. Voici les critères à tenir compte.

Le système de freinage du rameur

C’est un paramètre d’une importance capitale pour le confort de la pratique. Chacune des résistance vous permettra de travailler votre musculature correctement mais vous aurez une préférence dans les sensations que l’exercice va produire chez vous. Un rameur à piston sera relativement difficile et ne vous permettra pas de régler facilement la résistance. UN rameur magnétique sera très silencieux mais la résistance va s’épuiser au fil du temps. Pour les débutants ou les personnes en rééducation, il vaut mieux miser sur un rameur doté d’un système de freinage à eau ou à air.

Un modèle doté d’un système de freinage à eau est le plus conseillé si vous souhaitez bénéficier d’un appareil silencieux et esthétiquement jolie. Il convient également aux sportifs qui doivent faire des entraînements intenses. En ce qui concerne le rameur avec résistance à air, il convient à tout le monde et c’est le modèle le plus adopté par les salles de musculation. Il sera plus bruyant que les autres mais son degrés de résistance restera intact dans le temps. Il n’y a pas d’usure de résistance sur ce type de rameur. C’est le rameur que nous recommandons le plus souvent.

Le siège, la barre de pied et les poignées du rameur

Pour que la séance de musculation ne devienne pas une séance de torture, il faut tenir compte du confort offert par le siège, la barre de pied et les poignées. Il est conseillé d’opter pour un rameur doté d’un siège ergonomique et large, installé sur roulement à billes afin que vous puissiez glisser sur le rail avec fluidité. En outre, pensez à opter pour un appareil doté d’un siège réglable.

Concernant la barre de pied, il faut aussi que ce soit large, confortable et bien stable. Les modèles munis d’accroches ou sangles et antidérapants sont à privilégier. Sinon, misez aussi sur les rameurs équipés de barre de pied réglables, ils peuvent s’adapter à n’importe quel type de chaussures. Enfin, pour la poignée, il doit être ergonomique et antidérapant. Cela vous permet de faire les travaux de renforcement musculaire avec plus de confort et sans souffrance.

La console et les programmes d’entraînement

Beaucoup de sportifs pensent que la console n’est pas un critère important lors du choix d’un rameur d’appartement. Pourtant, elle vous sera d’une aide précieuse surtout si vous ne pouvez pas compter sur la présence d’un coach tout le temps. Une console performante et moderne peut vous offrir un guide parfait pendant les entraînements.

Pour commencer, ce tableau de bord vous offre plusieurs informations importantes. Il faut citer entre autres le nombre de calories brûlées, la durée de la séance de musculation, la distance parcourue ainsi que la vitesse. Toutes ces données vous permettront de connaître votre évolution. Ils peuvent également servir d’outil de motivation, car faire du travail musculaire n’est pas une tâche anodine. Cela demande beaucoup d’efforts et d’endurance. Le but est de se construire des muscles et il faut s’entraîner régulièrement en augmentant les efforts fournis au fil du temps.

Une console bien sophistiquée embarque aussi différents programmes d’entraînement. En d’autres termes, elle peut vous guider dans le choix des exercices de musculation à faire en fonction de groupes musculaires ciblés. Ces programmes intégrés pourront vous aider dans un premier temps pour utiliser votre rameur. Ensuite il faudra vous diriger vers un programme rameur en vidéo pour atteindre plus rapidement vos objectifs.

La dimension et la charge maximale supportée par le rameur

Évidemment, lors du choix de votre rameur de musculation, il faut tenir compte de sa dimension. Après tout, il doit trouver place dans une des pièces de l’habitat. Il faut donc aménager un espace adéquat pour l’appareil. La dimension est surtout à choisir en fonction de votre taille. Il ne faut pas oublier l’objectif qui est de muscler l’ensemble du corps. Si l’aviron d’intérieur n’est pas adapté à votre taille, vous ne pourrez pas adopter la bonne posture. Du coup, il est impossible d’atteindre l’objectif.

Sachez qu’il existe des rameurs pour grands gabarits. Ils conviennent aux personnes qui mesurent environ 2m. La charge maximale supportée par l’appareil est un autre critère à ne pas négliger. Il faut opter pour un rameur capable de supporter le poids du corps. La charge maximale de cet appareil de fitness peut aller jusqu’à 120 ou 150 kg. Renseignez-vous auprès du revendeur au moment de l’achat. Pour les personnes en surpoids qui veulent perdre du poids et tonifier les muscles, il est fortement conseillé d’opter pour un rameur solide et bien stable.

Quelle marque de rameur choisir ?

Bien entendu, c’est un critère important lors de l’achat d’un rameur d’appartement. Plusieurs marques sont présentes sur le marché et certaines d’entre elles sont surtout connues pour leur offre destinée pour un usage à domicile. Il ne faut pas hésiter à demander le conseil d’un coach sportif afin de trouver le modèle qui convient au mieux à votre objectif. Le prix ne devrait pas être un critère décisif.

Conseils pour une séance de musculation réussie

Pour que la séance de musculation vous permette d’obtenir les résultats escomptés, il faut la programmer correctement.

Avant de commencer

 

Il est conseillé d’enfiler des habits confortables, pas trop serrés, ni trop amples. Vos tenues doivent vous permettre de faire les mouvements avec fluidité. Il est aussi nécessaire d’avoir une bouteille d’eau près de soi, car durant l’effort, boire un peu d’eau de temps en temps est indispensable. Une bonne hydratation vous permet en effet de mieux résister à la fatigue. Or, dans un travail musculaire, l’endurance est nécessaire.

Bien régler son rameur, c’est aussi nécessaire. La tâche n’est pas très complexe, car il suffit de s’asseoir sur le siège pour vérifier que tout va bien. La prochaine étape consiste à régler la résistance. Celle-ci permet de contrôler les efforts à fournir durant l’entraînement. Pour les débutants, il faut y aller doucement. Vous pouvez augmenter le rythme au fil du temps.

Durant la séance de rameur

Les entraînements sont à répartir en trois parties. Il faut toujours commencer par l’échauffement afin d’assouplir les muscles et les articulations. Cette étape vous permet d’éviter les blessures. L’échauffement doit durer entre 10 et 15 minutes. Il suffit de faire des gammes c’est à dire de décomposer le geste pour échauffer progressivement tout votre corps. Ainsi vous commencerez par ramer uniquement avec les bras puis avec les bras et le dos et enfin avec les bras le dos et les jambes. C’est ensuite que vous pouvez entamer les exercices de musculation.

N’hésitez pas à demander les conseils d’un coach. Après l’effort, le retour au calme est plus que requis. Il faut donc retrouver le rythme adopté durant l’échauffement. Cette phase doit également durer entre 5 et 10 minutes et elle permet de relâcher les tensions.

Après l’entraînement

Pour éviter les courbatures qui pourraient vous handicaper durant des jours, il ne faut pas minimiser les étirements. Cette phase doit durer 5 à 10 minutes. Notons que les entraînements doivent être espacés de 24 heures au minimum si vous débutez. Durant cette période, il faut boire au moins 1,5 l d’eau en vue d’éliminer les toxines. Si elles s’accumulent dans les muscles, les courbatures sont inévitables.

Comment bien se muscler avec un rameur ?

Peu importe le rameur que vous aurez choisi, il faut savoir l’utiliser correctement pour réussir vos exercices de musculation. La position est un point à ne pas négliger. Lorsque vous vous installez sur l’appareil, il faut penser à prendre place sur un bateau d’aviron et à réaliser des mouvements de rame. Il est primordial de maintenir le dos bien droit et de toujours tirer les coudes et les épaules vers l’arrière.

Prenez la poignés dans les mains avec les paumes vers le bas et mettez le corps à l’avant avec les genoux et les tibias verticaux par rapport au sol. Pour bien travailler les muscles du dos et la ceinture abdominale, il est tout aussi conseillé de bien contracter les abdominaux à chaque mouvement. La vitesse n’est pas un élément capital. C’est l’amplitude des mouvements qui compte dans les travaux de musculation.

Qu’en est-il de la fréquence d’utilisation du rameur ? Tout dépend de votre objectif. Si vous pratiquez une autre activité sportive comme la course à pied, trois séances par semaine seraient parfaites. Cela dit, pour se muscler avec un rameur, il faut programmer 5 séances d’entraînement hebdomadaires.

Conclusion : le rameur idéal

Pour conclure, chaque type de rameur permet de muscler l’ensemble du corps. Cela dit, le modèle à tirage central est surtout le plus conseillé pour les grands sportifs qui veulent obtenir un ventre en plaquette de chocolat et des gros bras mais aussi pour les débutant en reprise d’activité.

En revanche, il faut à tout prix opter pour un rameur de qualité, robuste et équipé d’une bonne console pour rendre les entraînements plus réussis. Optez également pour un accompagnement personnalisé grâce à un coach rameur professionnel. Le confort offert par l’appareil et sa durabilité ne sont pas à oublier. En d’autres mots, il y a un rameur idéal pour chaque profil d’utilisateur. Cet équipement de fitness procure de nombreux bienfaits surtout lorsqu’il est bien choisi.